CHANT DE BOHEME

Publié le par Selenie

La douce musique

Du piano

Murmure un parfum,

Son mélancolique

Des sanglots

Qui sont aussi les tiens.

 

Amour en sursis

Quand l'écume

De tes souvenirs

Se perd dans la nuit,

L'amertume

Devient ton sourire.

 

Et j'oublie déjà

Comme un chant

Plaintif dans la bruine

La fleur Ikebana

Dont le vent

Est un songe en ruine.

 

          db47edb2.gif (600×370)

Pour continuer la lecture, pour voyager encore au sein du recueil c'est ici !

Publié dans Romances de bohème

Commenter cet article