Extraits 14

par Selenie  -  3 Juillet 2017, 06:53  -  #À l'ambre de Sélénie

...

Et les flammes s'éteignaient peu à peu

Alors qu'une larme coulait sans vie

Tout en pensant à quand il était deux.

 

La minute se tut, la nuit chantait

Le silence de sa mélancolie

Tandis que le vieil homme s'endormait.

...

-------------------------------------------------------------------------------

...

J'aime beaucoup lorsque sourient

Les lumières de Paris tout

Comme pour montrer que la nuit

N'est pas une faute de goût.

...

-------------------------------------------------------------------------------

...

La nuit... Elle n'est ni trop courte

Ni trop longue... Elle est une nuit

Parmi tant d'autres... Elle écourte

Le jour et embellit la vie.

...

------------------------------------------------------------------------------

...

Mes larmes tombaient une à une

Lorsque je vis cet alvéole

Peindre le lever de la Lune

Comme un papillon qui s'envole.

...

-----------------------------------------------------------------------------

...

Parfois vers minuit, heure de poésie,

Une larme se transforme en petite étoile,

C'est une larme qui naît pour mourir d'envie.

...

P0m6fA4I4SKTv0Lb5ETPzaJ7tHo@516x743.jpg (516×743)

Pour la suite, pour en découvrir encore plus, pour lire encore et encore... C'est ICI !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :