PETITE LUNE

Publié le par Selenie

De ses rayons le Soleil darde 

Les giboulées de la moisson

Et je regarde à l'horizon

Le bel arc-en-ciel qui s'attarde.

 

C'est une pluie de doux printemps

Qui s'atténue quand vient la nuit,

Quand le roman qui nous unit

Erre comme un torrent.

 

Et mes yeux bleus vers les nuages

Je cherche comme un miséreux

Un doux présage miraculeux

Avec les traits de ton visage.

 

Puis deux prunelles, feux follets

Comme deux perles d'hirondelle,

Comme un reflet dans l'éternel

Brillent comme dans un coffret.

 

Comme un saphir sur un linceul

De soies précieuses, ton sourire

Eclaire l'oeil des souvenirs

De la nuit qui n'est plus seule.

Etrange_meteo_Arc_en_ciel_de_lune_ep4.JPG (796×449)

Pour continuer la lecture, pour voyager encore au sein du recueil c'est ici !

Publié dans Romances de bohème

Commenter cet article